Alt tag

 

 

Gadovist® : Un choix clair, du diagnostic aux soins

Aux patients qui ont besoin d’un diagnostic clair à leurs problèmes de santé inattendus, Gadovist® offre un mariage exceptionnel d’innocuité et d’exactitude.

 

Gadovist® - Pour que chaque scan compte

Le service de radiologie de Bayer s’est engagé à fournir des solutions qui vous aident à prodiguer les meilleurs soins qui soient à vos patients. Regardez la vidéo ci-dessous pour en apprendre plus sur les propriétés exceptionnelles qui font de Gadovist® le produit de contraste pour résonance magnétique (RM) le plus utilisé au Canada1.

 

Gadovist-Make every scan count

YYMMDD Author/Uploaded by

 

Mode d’action de Gadovist®

Le principe actif de Gadovis est le gadobutrol. Le gadobutrol contient du gadolinium (Gd3+), qui est fermement lié dans un complexe macrocyclique. Le gadolinium est une terre rare qui rehausse le contraste des images obtenues par IRM. Son mode d’action est identique à celui des autres produits à base de gadolinium extracellulaire actuellement offerts sur le marché. La concentration élevée combinée à la relaxivité élevée de Gadovist® se traduit par le temps de relaxation T1 par mL le plus court, ce qui produit une image d’excellente qualité2,3

Gadovist®, en tant qu’agent macrocyclique, appartient à la classe des produits à haute stabilité cinétique libérant conséquemment une quantité faible et pratiquement négligeable de gadolinium4. Gadovist® 1.0 présente une concentration en gadolinium plus élevée (1,0 mmol/mL) que tous les autres produits de contraste à base de gadolinium extracellulaire offerts sur le marché (0,5 mmol/mL)5-7.

 

Gadovist®®, le produit le plus indiqué

Le produit de contraste macrocyclique de RM comptant le plus d’indications, Gadovist® est particulièrement indiqué pour la détection de très petites lésions et la visualisation de tumeurs qui ne prennent pas facilement les produits de contraste5. En raison de sa sensibilité supérieure par rapport à la mammographie, l’IRM avec produit de contraste peut aussi améliorer la détection du cancer du sein, en particulier chez les femmes ayant des seins très denses – et seul Gadovist® est indiqué comme agent de contraste macrocyclique de RM dans les examens des seins5-9.

 

Alt tag

Gadovist®: innocuité et exactitude éprouvées

  • Le profil d’innocuité du gadobutrol est bien établi sur plus de 6 800 patients dans des essais cliniques et 75 millions d’administrations sur plus de 23 ans d’expérience post-commercialisation dans une variété d’indications10,11.
  • Son innocuité a également été démontrée dans des études cliniques portant sur une grande variété de patients, dont des patients atteints d’insuffisance rénale10,12.
  • Il a été démontré que Gadovist® présente une sensibilité et une exactitude accrues pour la détection des maladies malignes et une meilleure visualisation des lésions cérébrales rehaussées par rapport aux autres agents macrocycliques utilisés en IRM13,14. Il y a également des données probantes indiquant une innocuité chez les enfants sans qu’il soit nécessaire d’ajuster la dose5.
  • Dans une étude portant sur 27 patients présentant des métastases cérébrales, pour deux d’entre eux, l’utilisation de Gadovist® a permis de détecter des lésions qui n’avaient pas été détectées avec un agent à relaxivité plus faible15.

Références: 

  1. MR Contrast Report, Q1 2020 based on data of Global Contrast Media Industry Group through W&W, Inc.
  2. Szomolanyi Q, et al. Comparison of the relaxivities of macrocyclic gadolinium-based contrast agents in human plasma at 1.5, 3, and 7 T, and Blood at 3 T. Invest Radiol. 2019;54(9):559-564.
  3. Anzalone N, et al. Optimizing contrast-enhanced magnetic resonance imaging characterization of brain metastases: Relevance to stereotactic radiosurgery. Neurosurgery. 2013;72:691-701.
  4. Frenzel T, et al. Stability of gadolinium-based magnetic resonance imaging contrast agents in human serum at 37°C. Invest Radiol. 2008;43(12):817-828.
  5. Monographie de Gadovist®, 5 mars 2018
  6. Monographie de Dotarem (gadotérate de méglumine), 23 avril 2018
  7. Monographie de ProHance, 9 mars 2018.
  8. Emaus MJ, et al. MR imaging as an additional screening modality for the detection of breast cancer in women aged 50-75 years with extremely dense breasts: The DENSE trial study design. Radiology. 2015;277(2):527-537.
  9. Bakker MF, et al. Supplemental MRI screening for women with extremely dense breast tissue. N Engl J Med. 2019:381(22):2091-2102.
  10. Endrikat J, et al. Safety of gadobutrol: Results from 42 clinical phase II to IV studies and postmarketing surveillance after 29 million applications. Invest Radiol. 2016;51(9):537-543.
  11. Barkhausen J, et al. Diagnostic efficacy of contrast-enhanced breast MRI versus X-ray mammography in women with different degrees of breast density. Acta Radiologica. 2021;62(5):586-593.
  12. Michaely HJ, et al. Gadobutrol in renally impaired patients: Results of the GRIP study. Invest Radiol. 2017;52(1):55-60.
  13. Anzalone N, et al. Cerebral neoplastic enhancing lesions: Multicenter, randomized, crossover intraindividual comparison between gadobutrol (1.0M) and gadoterate meglumine (0.5M) at 0.1mmol Gd/kg body weight in a clinical setting. Eur J Radiol. 2011;82:139-145.
  14. Gutierrez JE. Safety and efficacy of gadobutrol for contrast-enhanced magnetic resonance imaging of the central nervous system: Results from a multicenter, double-blind, randomized, comparator study. Magnetic Resonance Insights. 2015;8:1-10.
  15. Anzalone N, et al. Detection of cerebral metastases on magnetic resonance imaging intraindividual comparison of gadobutrol with gadopentate dimeglumine. Acta Radiologica. 2009;50:933-940.